Comment j’ai vidé la maison de mes parents / Lydia Flem

510_002060587« Donnons congé au passé. Toutes ces choses familières que nous avons aimées un jour ne sont plus que des vieilleries encombrantes. Il faut nous en séparer, joyeusement. Célébrer la victoire de la vie sur la mort. » 

Pour écouter Lydia Flem évoquer son livre, c’est ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.