Catégorie : Lieux-racines

0

Balzac, architecte d’intérieurs

Balzac, architecte d’intérieurs On peut voir dans les intérieurs de La Comédie humaine autant de signes extérieurs de la vie publique ou privée, splendide ou sordide, élégante ou rampante, de ses personnages aux cent visages. Architectures anciennes ou nouvellement édifiées, décors intérieurs et ameublements contribuent aussi bien à la définition des personnalités que les...

0

Arnaud Cathrine, Je ne retrouve personne

Retour à Villerville. Aurélien doit s’occuper de la vente de la maison familiale. Une nuit en Normandie, ce n’est pas si long. Mais son séjour se prolonge et la mémoire des lieux l’invite à passer plus de temps que prévu là où il pensait ses souvenirs enfuis. Un beau roman...

0

La culture matérielle de la France (XVIe-XVIIIe siècle)

Marguerite Meiss et Michel Figeac, La culture matérielle de la France (XVIe-XVIIIe s.), Paris, Armand-Colin, coll. « U », 2016. Entre villes et campagnes, la description des habitats, des pratiques alimentaires, des parures du corps autant que des intérieurs et des objets permet de dessiner un portrait sensible des Français d’hier. S’appuyant sur les sources...

0

L’heure d’été, Olivier Assayas, 2008

Encore un film français intimiste et petit-bourgeois dont on n’a rien à faire ? C’est à peu près cela. Sauf qu’il faut en remercier Olivier Assayas, pour sa finesse, sa sensibilité et son intelligence. De quoi s’agit-t-il ? De ces choses banales qui nous intéressent si intimement qu’elles en deviennent...

0

L’inhabitable

« Il n’est pas rare que des habitants d’immeubles insalubres refusent d’être relogés, ou du moins se montrent réticents, méfiants ou inquiets. Plus de voisins à qui confier ses enfants, plus d’aides alimentaires d’un palier à l’autre, plus de palabres dans l’escalier infesté, l’anonymat et l’atomisation des familles sont un arrachement. »...